101 connectés
Accueil > Actualité > Cvitanich, le roublard des surfaces


Portraits :

Cvitanich, le roublard des surfaces
Ogcnissa.com, le 04/10/2012 à 17h35

Auteur de 3 buts pour ses 5 premiers matches, l'attaquant argentin Dario Cvitanich est l'une des belles recrues de l'OGC Nice cette année. Arrivé dans un anonymat quasi-total malgré un CV plutôt flatteur, l'argentin semble bien parti pour faire parler de lui en Ligue 1.

Un physique banal (1m74 pour 72 kilos), une gueule de gendre idéal et un nom à coucher dehors... Dario Cvitanich est un paradoxe à lui tout seul. A la vue de son profil, on pourrait penser que Nice a embauché un petit gabarit, dribbleur et fantasque façon Agüero... Faux ! Non, lui c'est plus le style squatteur des surfaces à la Inzaghi. Un mec qui multiplie les appels de balle à en rendre fou les défenseurs adverses, à l'affût du moindre ballon à gratter. Un modèle réduit de pivot capable de garder le ballon, jouer comme point d'ancrage et planter quelques pions de la tête : « Il sait faire les bons appels, garder le ballon. C'est un joueur au profil très complet, je pense, et qui marque en plus pas mal de buts. » confirmait son vieil ami Civelli à son arrivée.
Matias Almeyda, le coach de River Plate, a lui aussi chanté ses louanges cet été : « N'importe quel entraîneur le voudrait dans son effectif ! » mais n'a pas réussi à le dévier de Nice pour autant.

Dario l'embrouille

Malgré ses passages à l'Ajax et à Boca Juniors, Dario reste inconnu du grand public. A 28 ans, cet argentin d'origine croate veut sortir de l'ombre et enfin briller en Europe par tous les moyens. En cinq matches avec le club azuréen, « Super Dario » a déjà marqué à trois reprises – dont un doublé contre Brest en coupe - et délivré une passe décisive. Pas mal mais pas assez pour épater la Ligue 1, surtout en cette période « zlatanienne ». Du coup, l'ex de Banfield s'est trouvé une nouvelle passion : faire expulser ses vis à vis. Le Bordelais Lamine Sané et le Lorientais Grégory Bourillon en ont déjà fait les frais. Vicieux, malin, sanguin, et un brin provocateur « Cvita » sait en rajouter pour forcer l'arbitre à dégainer le rouge. Encore un ou deux et le Ray sera conquis.

Alexandre de Castro








- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 14/04/2019 à 15h


Rennes - Nice : 0-0

Résumé » Photos » Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
sam. 20/04/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 6.    Montpellier 48 32 12 12 8 +9
 7.    Reims 48 32 11 15 6 0
 8.    Nice 48 32 13 9 10 -6
 9.    Strasbourg 44 32 10 14 8 +14
 10.    Nimes 43 32 12 7 13 0



   29e  ven. 15/03 (19h) Nice - Toulouse : 1 - 1
   30e  dim. 31/03 (15h) Dijon - Nice : 0 - 1
   31e  dim. 07/04 (17h) Nice - Montpellier : 1 - 0
   32e  dim. 14/04 (15h) Rennes - Nice : 0 - 0
   33e  sam. 20/04 (20h) Nice - Caen
   34e  dim. 28/04 (15h) Nice - Guingamp
   35e  sam. 04/05 (17h) PSG - Nice



Actualité :  Patrick Vieira va rester