63 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Cvitanich au-dessus de tout soupçon ?



Presse :

Cvitanich au-dessus de tout soupçon ?
L'Union, le 05/10/2012 à 11h51

Avant Reims-Nice, samedi à 20 h. Dario Cvitanich, l'attaquant argentin de Nice, en visite demain à Delaune, a déjà fait exclure deux défenseurs de L1. Ange ou démon ? Qui s'y frotte s'y pique.

En Ligue 1, le danger vient de devant. Après le Marseillais Pierre-André Gignac, c'est un authentique buteur qui débarque demain à Delaune. Un « Gringo » au poil et au regard noirs, renard de surface et doté d'une remarquable adresse, tant sur terre que dans les airs.
A 28 ans, Dario Cvitanich est LA recrue de l'OGC Nice. Claude Puel n'a pas hésité à enrôler ce centre-avant au gabarit normal (1,75 m), mais dont le flair de buteur rappelle celui des anciens grands finisseurs du Gym, tels que Victor Nurenberg, Charly Loubet ou Nenad Bjekovic.
Dans la rigoureuse organisation tactique déployée par l'ancien entraîneur de Lyon, le rôle de celui que l'on surnomme « Cvita », a son importance. Dernier élément d'un onze obstiné et travailleur, l'Argentin au passeport croate, porte à bout de bras l'attaque des Aiglons, la 5e de la Ligue 1.

L'avocat Puel

Si, en quatre matches, si l'ancien attaquant de Banfield et de Boca Juniors, n'a inscrit qu'un seul but en championnat - samedi dernier contre Bastia (2-2) -, sa réputation a été confirmée lors de sa première apparition en France, en Coupe de la Ligue, lorsqu'il réalisa le doublé à Brest (2-4).
Comme son compatriote défenseur, Renato Civelli, « Cvita » s'appuie sur sa grande expérience pour tenter de se faire un nom en Ligue 1. Passé notamment par le club mexicain de Pachuca (16 buts en 40 matches en 2010), c'est son séjour à l'Ajax d'Amsterdam - club plus connu pour sa politique de formation que pour l'embauche de « mercenaires » sud-américains -, qui l'a révélé en Europe.
Mais, après avoir signé pour trois saisons et 5 millions d'euros dans le club le plus connu des Pays-Bas, Dario Cvitanich éprouva les pires difficultés à s'y imposer, ne disputant que six matches (zéro but) la saison du titre (2010-2011). C'est à Boca Juniors, club où il avait été prêté par l'Ajax, que les Aiglons sont allés le pêcher.
Le pari est audacieux et l'investissement coûteux. En quête de sensations personnelles et de complicité avec ses nouveaux coéquipiers, le brun Dario ne tourne pas encore à plein régime, comme le reconnaît Claude Puel : « Il se sent de mieux en mieux et progresse à chaque match ».
En quatre titularisations, l'Argentin s'est surtout fait remarquer par ses dons de provocateur. Deux défenseurs - le Bordelais Ludovic Sané et le Lorientais Grégory Bourillon - se sont fait exclure à la suite d'un accrochage avec l'Azuréen. Claude Puel s'est insurgé contre ce procès en sorcellerie : « Il y avait des choses sur lui. Certains médias se plaisent à stigmatiser des faits. Je ne suis pas d'accord avec ces procédés ».
Dans un style plus économe mais non moins efficace que celui du Stéphanois Pierre-Emerick Aubamayang, Dario Cvitanich va s'employer à pourrir la vie de la charnière rémoise Mickaël Tacalfred - Anthony Weber. Même si ces derniers savent qu'un aiglon se capture aussi au lasso.

Gérard KANCEL
L'Union







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 14/04/2019 à 15h


Rennes - Nice : 0-0

Résumé » Photos » Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
sam. 20/04/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 6.    Montpellier 48 32 12 12 8 +9
 7.    Reims 48 32 11 15 6 0
 8.    Nice 48 32 13 9 10 -6
 9.    Strasbourg 44 32 10 14 8 +14
 10.    Nimes 43 32 12 7 13 0



   29e  ven. 15/03 (19h) Nice - Toulouse : 1 - 1
   30e  dim. 31/03 (15h) Dijon - Nice : 0 - 1
   31e  dim. 07/04 (17h) Nice - Montpellier : 1 - 0
   32e  dim. 14/04 (15h) Rennes - Nice : 0 - 0
   33e  sam. 20/04 (20h) Nice - Caen
   34e  dim. 28/04 (15h) Nice - Guingamp
   35e  sam. 04/05 (17h) PSG - Nice



Actualité :  Patrick Vieira va rester