115 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice peut-il accrocher la 3e place ?



Presse :

Nice peut-il accrocher la 3e place ?
L'Equipe, le 03/05/2013 à 14h50

Bien caché derrière Saint-Etienne et Lille, Nice ne se trouve qu'à 3 points de Lyon, 3e de L1. Sur une bonne dynamique, les hommes de Claude Puel peuvent-ils coiffer toutes ces équipes dans la course à la Ligue des Champions ? C'est la question polémique de la semaine.

Pour vivre ambitieux vivons cachés. C'est ce que doivent actuellement se dire les Niçois. Auteurs d'une superbe deuxième partie de saison, les Aiglons sont actuellement placés en embuscade dans la course à la troisième place de Ligue 1, qualificative pour la Ligue des champions. Si le nom de leur club n'est pas souvent évoqué dans les pronostics pour le futur podium du Championnat, les hommes de Claude Puel comptent pour autant le même nombre de points que Lille, et un seul de moins que Sain-Etienne. Quant au favori lyonnais, il n'est qu'à une victoire (3 points). Et comme les Rhodaniens se déplacent au Stade du Ray lors de l'avant-dernière journée, les Azuréens peuvent légitimement rêver de disputer la C1 l'an prochain.

Leur buteur Dario Cvitanich est totalement remis de sa blessure et les Niçois restent sur une bonne dynamique puisqu'ils ont remporté trois de leur quatre derniers matches (seule défaite: à Paris 0-3). «Nous sommes toujours vivants, avait ainsi lâché Claude Puel après la victoire sur Troyes la semaine dernière. Nous savons que nous devrons nous employer à bien faire à chacun des quatre derniers rendez-vous.» Autre motif de satisfaction, les retours de suspension d'Eric Bauthéac, Alexy Bosetti et du gardien de but international colombien David Ospina qui pourraient ainsi être alignés à Rennes dimanche (14h00).

Toujours sans Kévin Anin

Toutefois, les Niçois n'ont pas un effectif au complet au moment de lancer le sprint final. Camel Meriem (ischio-jambiers) Mahamane Traoré et Jérémy Pied (cuisses) ne feront pas le déplacement en Bretagne ce week-end. Et le mystère autour de Kévin Anin, absent depuis 10 jours et la défaite à Paris (3-0), plane toujours. L'absence de l'ancien milieu de terrain sochalien, performant cette saison mais toujours fragile psychologiquement, pourrait coûter cher à des Aiglons moins expérimentés que leurs rivaux pour la troisième place. Enfin, le calendrier des Niçois n'est pas forcément à leur avantage puisqu'ils se déplaceront à trois reprises (Rennes, Evian-TG et Ajaccio) pour une seule réception (Lyon). Or, si les partenaires de Renato Civelli sont à l'aise chez eux (2e équipe de L1 à domicile), ils éprouvent des difficultés loin de leurs bases (9e équipe du Championnat à l'extérieur).






- Retour -







Match Amical
sam. 13/07/2019 à 17h


Nice - Thoune : 1-3





  Match Amical
dim. 21/07/2019 à 15h



Pts J V N D Diff
 11.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 12.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 13.    Nice 0 0 0 0 0 0
 14.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0



  dim. 07/07 (17h) Nice - Eindhoven : 3 - 2
  sam. 13/07 (17h) Nice - Thoune : 1 - 3
  dim. 21/07 (15h) Standard - Nice
  mer. 24/07 (20h45) Boavista - Nice
  sam. 27/07 (16h) Cardiff - Nice
  mar. 30/07 (20h45) Burnley - Nice
  sam. 03/08 (20h45) Leicester - Nice



Infirmerie :  Atal blessé à la CAN
Actualité :  Maillots 2019/2020
Actualité :  Reprise 2019/2020