105 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Du gros pour s’élancer



Presse :

Du gros pour s’élancer
Nice-Matin, le 02/08/2003 à 08h01

L'OGCN va tenter de partir du bon pied chez les vainqueurs de la Coupe de France, parmi les favoris du championnat qui débute.
Une tâche difficile pour le Gym, privé de Pamarot et Traoré. Guy Roux disposera lui de son effectif au complet, hormis Benjani bléssé.


Le 16 novembre dernier, le coup du hold-up parfait à l'Abbé-Deschamps, vous vous rappelez ? Une domination auxerroise, une défense niçoise solidaire et compacte, et en deux contre-attaques sur la fin, le Gym qui se propulsait sur le plus inattendu des fauteuils de leader...
Coquin de calendrier, qui propose donc aux Aiglons, pour l'ouverture du championnat, de retourner sur la scène du plus éclaboussant de leur forfait (avec le derby à Monaco).
« On retrouve un gros du championnat que l'on a battu deux fois la saison passée (ndlr : le Gym s'était imposé 1-0 lors du retour au Ray). On va savoir ce qui sera le plus fort : notre volonté de confirmer, ou le désir d'Auxerre de prendre sa revanche », relève Gernot Rohr.

Quant à Guy Roux, vous ne serez pas surpris de le retrouver échaudé. Le coach emblématique se méfie du Gym.
« Une équipe bien solide, dit-il, qui a révélé des joueurs que personne ne connaissait, comme Pitau, Varrault, et le Brésilien du milieu, comment s'appelle-t-il déjà... Oui, Everson ».
A 64 ans, porté par la même foi et "l'amour du jeu", le sorcier auxerrois entame sa 29ème saison d'entraîneur de l'AJA.
De quoi inspirer le respect. Il vous propose - toujours gentiment - de venir goûter à son chablis, ce soir après la rencontre.
Et n'oublie surtout pas... de ne pas trop faire l'éloge de ses troupes.

« Par rapport à la saison dernière, avant que l'on reçoive Nice, je dirais qu'Auxerre est nettement moins bien (!). J'ai eu quelques soucis avec la préparation. J'ai dû composer avec deux groupes ceux qui étaient là, et ceux qui ont joué la Coupe des confédérations (Boumsong, Cissé, Kapo, Mexès), avant de partir en vacances, ça m'ennuie un peu ».

Un manque de repères pour l'AJA?
« Oui, on peut dire ça comme ça », note Guy Roux. Auxerre est quand même loin de partir dans l'inconnu.
Comme le Gym, l'AJA a gardé son ossature, et comme le souhaitait son entraîneur, ses quatre internationaux. Un seul départ, Fadiga (Inter Milan), compensé par l'arrivée d'un milieu offensif en provenance de Feyenoord, Kalou. « L'avantage de Nice, c'est d'avoir disputé l'Intertoto, ajoute Guy Roux. Moi, je n'ai jamais refusé cette épreuve. Et d'ailleurs, Auxerre l'a remportée une fois ».
L'AJA (battu par Lyon samedi dernier pour le trophée des champions) sera au complet ce soir, hormis Benjani, out pour un mois encore (déchirure à l'aine).

Une nouvelle aventure
Face à la panoplie offensive auxerroise (Cissé en pointe, encadré de Kalou (ou Kapo) et Akale, avec Lachuer à la baguette), le Gym, on le sait, ne pourra compter sur la puissance et l'abattage de Noé Pamarot, suspendu.
Egalement suspendu, Sammy Traoré, danseur de rap à l'Abbé-Deschamps l'an passé quand il inscrivait le deuxième but à Fabien Cool... Thibault Scotto (arrière droit) et Yoann Bigné, au milieu, vont effectuer leur rentrée.
Devant, Lilian Laslandes, aux côtés de Malek Cherrad, va retrouver un stade qu'il connaît parfaitement.
En espérant se montrer à son avantage et profiter d'un nouveau contre.
Logiquement prudent avant ce premier déplacement, Gernot Rohr n'en demeure pas moins enthousiaste sur la nouvelle aventure qui s'annonce.

« Il ne faut pas que les gens s'attendent à nous voir réaliser un parcours identique, mais espérons vivre encore de très belles choses, dit le coach. Il n'y a
pas que les 42 points comme objectif. Avec un effectif plus tant sur notre homogène, avec d'autres solutions sur le plan tactique, on espère donner du spectacle, entretenir la magie avec notre public ,en restant sur notre terrain préféré, celui de la générosité ».
Après une mise au vert, hier soir à Carros, c'est par vol privé, ce matin, que les Aiglons rejoindront le chef-lieu du département de l'Yonne, toujours branché sur l'Europe, avec son stade aux buvettes à l'ancienne.


Les équipes probables

AJ Auxerre : Cool - Radet, Mexès, Boumsong, Jaurès - Tainio, Mathis, Lachuer - Kalou, Akale - Cissé. Remplaçants : Hamel (g), Grichting, Perrier-Doumbé, Kapo, Esteves.
Entraîneur : Guy Roux

OGC Nice : Grégorini - Scotto, Abardonado, Cobos, Varrault - Roy, Bigné, Pitau, Everson - Laslandes, Cherrad (ou Meslin).
Remplaçants : Valencony (g), Dié, Meslin ou Cherrad, Mionnet ou Bakari, diakité.
Entraîneur : Gernot Rohr.

Arbitre : M. Derrien.


François PATURLE.
© Nice-Matin






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
  dim. 05/01 (17h15) Frejus St Raphael - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1