358 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Bordeaux à l'heure



Presse :

Bordeaux à l'heure
Football.fr, le 26/03/2006 à 20h17

Ulrich Ramé a gardé inviolé sa cage. Grâce à un but marqué après seulement onze secondes de jeu, par Denilson, les Girondins de Bordeaux se sont imposés face à Nice (1-0), dimanche, pour le compte de la 32e journée de Ligue 1. Une victoire qui permet aux protégés de Ricardo de revenir à neuf points du leader lyonnais et de compter sept points d'avance sur Lille, troisième.

Un but, ça suffit
La force tranquille. Déficient dans le jeu à Montpellier, en huitièmes de finale de la Coupe de France, le dauphin de Lyon traverse actuellement un léger moins bien sur le plan de la manière mais continue de prendre des points. Pour la septième fois de la saison, les Girondins se sont imposés 1-0, le signe d'une grande maîtrise. Il ne fallait pas manquer le coup d'envoi, dimanche, au Stade Chaban-Delmas. Onze secondes ont suffi, aux Bordelais, pour faire trembler les filets adverses. Juste après l'engagement, David Jemmali servait Denilson.

L'ancien joueur le plus cher du monde justifiait sa réputation en mystifiant la défense niçoise d'un petit gri-gri. Le Brésilien feintait la frappe puis glissait le ballon hors de portée de Hugo Lloris, le jeune gardien azuréen (1-0, 1e). Pour une seconde, Denilson n'entre pas dans l'histoire du championnat français. Le but le plus rapidement marqué demeure celui du Caennais Michel Rio contre Cannes lors de la saison 1991/92.

Une partie chloroformée
Ce but marqué d'entrée modifiait la donne. Venus pour défendre, les Aiglons étaient contraints de faire le jeu et les Girondins acceptaient la domination territoriale adverse afin de placer des contres. Nice se procurait une très belle occasion, par Baky Koné, qui cadrait une belle demi-reprise de volée (13e). Les Bordelais répliquaient par Denilson mais la frappe du buteur passait au-dessus de la barre transversale. David Jemmali, le défenseur tunisien de Bordeaux confirmait cependant l'impression visuelle. « On subit. On a l'impression qu'ils sont plus que nous au milieu du terrain, concédait-t-il au retour des vestiaires.

La seconde période se déroulait sur le même schéma. L'OGC Nice inquiétait à trois reprises Ulrich Ramé, mais ce dernier, auteur d'une excellente saison, était décisif, notamment sur une frappe de Sébastien Roudet (50e). Bordeaux maîtrisait néanmoins les débats malgré un ultime rush des Aiglons en fin de match. Les Girondins auraient même pu tuer le suspense plus tôt si Rio Mavuba n'avait pas manqué le cadre, après un service de Marouane Chamakh (63e). Ricardo et les siens se contenteront bien de ce succès acquis. "On a mis beaucoup de coeur. Les joueurs se sont bougés et il faut continuer sur cette voie-là", confirmait un Ulrich Ramé satisfait. Bordeaux s'approche inexorablement de la Ligue des Champions.

Yannick VELY
Football.fr







- Retour -






11e journee de Ligue 1
dim. 24/10/2021 à 13h


Nice - Lyon : 3-2

Photos » Vidéo »



  3e journee de Ligue 1
mer. 27/10/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 1.    PSG 28 11 9 1 1 +14
 2.    Lens 21 11 6 3 2 +8
 3.    Nice 19 10 6 2 2 +13
 4.    Marseille 18 10 5 3 2 +7
 5.    Rennes 18 11 5 3 3 +7



   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice : 0 - 3
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest : 2 - 1
   10e  dim. 17/10 (13h) Troyes - Nice : 1 - 0
   11e  dim. 24/10 (13h) Nice - Lyon : 3 - 2
   3e  mer. 27/10 (21h) Nice - Marseille
   12e  dim. 31/10 (13h) Angers - Nice
   13e  dim. 07/11 (17h) Nice - Montpellier