157 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Cid : « Finir sur un bonne note »



Interviews :

Cid : « Finir sur un bonne note »
Football365, le 08/05/2009 à 17h38

Gérald Cid et Nice auront un rôle d'arbitre lors des quatre derniers matchs de championnat en affrontant Marseille, Toulouse et Lille. Le défenseur central, qui attend d'en savoir plus sur son avenir, assure que son équipe jouera les coups à fond.

- Gérald Cid, à quatre journées de la fin, quel bilan tirez-vous de la saison de l'OGC Nice ?
Le championnat a tout d'abord bien débuté. On a fait une bonne première partie de saison en finissant les matchs aller avec 30 points. Pour une équipe qui a perdu des joueurs majeurs à l'intersaison, sachant qu'on était encore qualifiés en Coupe de la Ligue et en Coupe de France, nous avons fait une belle première partie de saison. Jusqu'à la demi-finale de Coupe de la Ligue face à Vannes (le 4 février 2009), nous avons plutôt bien mené notre barque. Il y a eu donc Vannes qui nous a occasionné une grosse frustration et un gros coup sur la tête. Cela s'est répercuté sur notre suite de championnat. Pour bien finir la saison, on veut rester accroché à la huitième place (Nice ne compte que deux points d'avance sur le neuvième, Auxerre).

- Que pensez-vous des commentaires qui disent que la saison de Nice est terminée ?
Forcément les gens disent que notre saison est terminée car on n'a plus rien à jouer. On ne va pas jouer de place européenne et on a assuré le maintien. On va chercher à finir du mieux possible. Finir huitième serait une bonne chose avec ce groupe qui a pas mal changé. Finir sur une bonne note avec des victoires permettrait également de préparer la saison prochaine. Individuellement, c'est également important pour tout le monde, afin de se montrer pour la saison prochaine. On va tout de même avoir un rôle d'arbitre par rapport au haut du classement.

- Avez-vous parlé de ce rôle d'arbitre entre vous ?
Le coach nous en a parlé un peu, mais entre nous, on n'en parle pas beaucoup. Cela fait depuis un bon moment que nous savons que notre maintien est assuré. On veut prendre les matchs les uns après les autres.

- Quelle équipe voyez-vous remporter le titre, Bordeaux ou Marseille ?
Je ne sais pas trop. Le cœur penche forcément pour Bordeaux. D'un point de vue objectif, j'ai du mal à me faire une idée. Cela se jouera sur la fin. En tous cas, Lyon est hors-course.

- Concernant la descente, pensez-vous que Nantes et Saint-Etienne vont passer à la trappe ?
Je pense que l'une de ces deux équipes va descendre. Mais ça ne se jouera à rien. Il y a quelques équipes qui se tiennent en peu de points. Mais il est presque sûr que l'un des deux monuments du football français que sont Nantes et Saint-Etienne va tomber.

« L'idée c'est de rester… En jouant plus »

- Du côté de l'OGC Nice, vous vous placez en observateur de cette fin de saison. Avez-vous des regrets ?
Il y a quelques mois, nous étions bien placés pour jouer l'Europe. Mais notre mauvaise période après la demi-finale de Coupe de la Ligue a cassé notre élan. Nous étions dans les cordes avec des équipes comme Rennes, Toulouse et Lille. Mais nous avons perdu beaucoup trop de points pour espérer continuer à jouer les places qualificatives pour l'Europa League.

- Comment voyez-vous votre futur ? Vous voyez-vous toujours à Nice ?
Jouer davantage est très important. Mais j'aimerais rester à Nice, il y a un bon groupe. Cela fait plus d'un an que je suis ici et je me suis bien adapté au club et à son entourage. J'aimerais jouer plus, mais avec un temps de jeu plus important. On fera un point en fin de saison pour statuer de ce que je vais faire l'année prochaine. L'idée c'est de rester à Nice en jouant plus.

- Seriez-vous prêt à repartir à l'étranger après votre expérience à Bolton ?
L'Angleterre, ça m'a refroidi, c'est sûr. Ailleurs, peut-être pas maintenant. Nous sommes rentrés il n'y a pas longtemps et je ne me suis pas encore imposé réellement dans un club. Je n'ai pas fait une saison à 30-35 matchs. Cela c'est pour le sportif. Mais il y a aussi ma vie de famille qui compte. J'ai un petit garçon et je ne me vois pas bouger à l'étranger. Rester en France, c'est une certitude pour moi. L'Espagne et l'Italie pourraient me tenter, mais pas avant trois ou quatre ans. L'Angleterre, en tout cas, c'est terminé. Je me sens bien en France et je veux rester du côté de Nice en réussissant des saisons pleines.

- Avez-vous eu des échos de clubs intéressés par vos services ?
Pour l'instant, je n'ai eu aucun écho. Je tâche de ne pas y penser. Ce n'est pas forcément agréable de se pencher là-dessus avant la fin de la saison. Je vais voir à la fin du championnat ce qu'on me dit au niveau du club. Et de tout ça découlera mon avenir. Pour l'instant il n'y a aucun contact.

Florian RODRIGUEZ
Football365







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1